Dans ma dernière chronique, j'insistais sur le fait que les annonceurs devaient faire preuve de courage et de cohérence en ne délaissant pas leurs audiences sur les réseaux sociaux pendant cette période de "no-business". Ceux qui l'ont fait en auront, pour la plupart profité ! La demande en visibilité s'est effondrée, et, avec elle, le coût du média. Sur les réseaux sociaux, les tarifs publicitaires ont même battu des records à la baisse en s'affichant au mois d'avril jusqu'à trois fois moins cher qu'à l'accoutumée. Moins de marques, plus de personnes sur les réseaux sociaux, plus actives également, et la pub à un coût moindre. Telle était l'équation gagnante de ce confinement.

Mais quelles conclusions en tirer ? Comment le COVID-19 aura modifié l'environnement communicationnel des entreprises ? A mon sens, cette métamorphose intervient à trois niveaux : la valeur ajoutée sociétale de votre action en tant que marque, la nouvelle accélération de la digitalisation de la communication et enfin l'avènement de l'ère Tik Tok.

Act right

Cela fait plusieurs années que la notion de "meaningful marketing" est notamment promue par la Belgian Association of Marketing. Concrètement, il s'agit pour les marques, de ne plus faire de marketing. Ou en tout cas, de faire plus que du marketing ! Il s'agit de penser l'ensemble de son action en tant qu'entreprise de manière sincère et bénéfique pour l'utilisateur final. Dans ce cas, le marketing ne se distingue plus du business et une communication crédible émane naturellement de l'organisation.

On est au-delà du story doing dont on a régulièrement entendu parler. On est dans l'incarnation. Personnellement, je pense que les entreprises doivent continuer à aligner leur façon de faire du business aux bénéfices qu'elles offrent aux consommateurs. En effet, la période que nous venons de traverser aura fait réfléchir un bon nombre d'entre nous sur son rapport au monde et à sa consommation. La réputation des entreprises est au centre de l'attention dans cette économie de la confiance et on ne se laissera plus aussi facilement bercer d'illusions.

Le digital en ébullition

Vous avez sans doute entendu des entreprises clamer haut et fort qu'elles vont allaient se tourner de plus en plus vers le digital. La dernière en date est l'enseigne Zara du groupe Inditex qui projette de fermer plus de 1 200 points de ventes et d'investir massivement dans sa digitalisation. Cette dernière s'accélère et, avec elle, la façon de communiquer. Comme le prétendent pas mal d'experts, on a gagné, en 2 mois, quelques années d'accélération...

Les différents pans de la communication digitale, dont les réseaux sociaux, auront un rôle important à jouer dans ce nouveau contexte. Ils joueront un rôle dans la génération de trafic et la conversion sur ces sites d'e-commerce. Ils viendront plus que probablement, à moyen terme, se substituer aux actions d'activation et de sponsoring tant les restrictions et l'incertitude sont grandes autour de la sortie de crise de l'évènementiel, de la culture et de nos contacts "physiques" plus généralement.

A new kid in town

Enfin, le confinement a définitivement propulsé Tik Tok au rang des réseaux sociaux à suivre dans les prochains mois. Tik Tok, c'est LE moyen de contrer l'ennui tout en restant créatif pour les jeunes. Grâce à son format de vidéos courtes, il est quasiment impossible de s'ennuyer sur cette plateforme. L'application a compris la formule magique pour tenir en haleine ses utilisateurs : du rythme, du divertissement, de la musique et de la viralité́. Aujourd'hui, TikTok est un des seuls réseaux sociaux à pouvoir titiller les indétrônables Facebook, Instagram, Youtube et consorts. C'est désormais un acteur dont il faudra évaluer la pertinence dans le cadre de nos stratégies sur les médias sociaux.

L'innovation est cette incroyable intersection entre l'imagination d'une personne et la réalité dans laquelle elle vit citait Ron Johnson CEO, JC Penney. Le marketing qui fait du sens, la très puissante ré-accélération de la digitalisation et l'avènement de Tik Tok sont le reflet de l'évolution des mentalités au cours de ces dernières années et semaines. Welcome in the new normal. Suite au prochain épisode...

Dans ma dernière chronique, j'insistais sur le fait que les annonceurs devaient faire preuve de courage et de cohérence en ne délaissant pas leurs audiences sur les réseaux sociaux pendant cette période de "no-business". Ceux qui l'ont fait en auront, pour la plupart profité ! La demande en visibilité s'est effondrée, et, avec elle, le coût du média. Sur les réseaux sociaux, les tarifs publicitaires ont même battu des records à la baisse en s'affichant au mois d'avril jusqu'à trois fois moins cher qu'à l'accoutumée. Moins de marques, plus de personnes sur les réseaux sociaux, plus actives également, et la pub à un coût moindre. Telle était l'équation gagnante de ce confinement.Mais quelles conclusions en tirer ? Comment le COVID-19 aura modifié l'environnement communicationnel des entreprises ? A mon sens, cette métamorphose intervient à trois niveaux : la valeur ajoutée sociétale de votre action en tant que marque, la nouvelle accélération de la digitalisation de la communication et enfin l'avènement de l'ère Tik Tok.Act rightCela fait plusieurs années que la notion de "meaningful marketing" est notamment promue par la Belgian Association of Marketing. Concrètement, il s'agit pour les marques, de ne plus faire de marketing. Ou en tout cas, de faire plus que du marketing ! Il s'agit de penser l'ensemble de son action en tant qu'entreprise de manière sincère et bénéfique pour l'utilisateur final. Dans ce cas, le marketing ne se distingue plus du business et une communication crédible émane naturellement de l'organisation.On est au-delà du story doing dont on a régulièrement entendu parler. On est dans l'incarnation. Personnellement, je pense que les entreprises doivent continuer à aligner leur façon de faire du business aux bénéfices qu'elles offrent aux consommateurs. En effet, la période que nous venons de traverser aura fait réfléchir un bon nombre d'entre nous sur son rapport au monde et à sa consommation. La réputation des entreprises est au centre de l'attention dans cette économie de la confiance et on ne se laissera plus aussi facilement bercer d'illusions.Le digital en ébullition Vous avez sans doute entendu des entreprises clamer haut et fort qu'elles vont allaient se tourner de plus en plus vers le digital. La dernière en date est l'enseigne Zara du groupe Inditex qui projette de fermer plus de 1 200 points de ventes et d'investir massivement dans sa digitalisation. Cette dernière s'accélère et, avec elle, la façon de communiquer. Comme le prétendent pas mal d'experts, on a gagné, en 2 mois, quelques années d'accélération...Les différents pans de la communication digitale, dont les réseaux sociaux, auront un rôle important à jouer dans ce nouveau contexte. Ils joueront un rôle dans la génération de trafic et la conversion sur ces sites d'e-commerce. Ils viendront plus que probablement, à moyen terme, se substituer aux actions d'activation et de sponsoring tant les restrictions et l'incertitude sont grandes autour de la sortie de crise de l'évènementiel, de la culture et de nos contacts "physiques" plus généralement.A new kid in townEnfin, le confinement a définitivement propulsé Tik Tok au rang des réseaux sociaux à suivre dans les prochains mois. Tik Tok, c'est LE moyen de contrer l'ennui tout en restant créatif pour les jeunes. Grâce à son format de vidéos courtes, il est quasiment impossible de s'ennuyer sur cette plateforme. L'application a compris la formule magique pour tenir en haleine ses utilisateurs : du rythme, du divertissement, de la musique et de la viralité́. Aujourd'hui, TikTok est un des seuls réseaux sociaux à pouvoir titiller les indétrônables Facebook, Instagram, Youtube et consorts. C'est désormais un acteur dont il faudra évaluer la pertinence dans le cadre de nos stratégies sur les médias sociaux.L'innovation est cette incroyable intersection entre l'imagination d'une personne et la réalité dans laquelle elle vit citait Ron Johnson CEO, JC Penney. Le marketing qui fait du sens, la très puissante ré-accélération de la digitalisation et l'avènement de Tik Tok sont le reflet de l'évolution des mentalités au cours de ces dernières années et semaines. Welcome in the new normal. Suite au prochain épisode...