En effet, la jeune pousse promet à ses clients (des entreprises) des outils de gestion de documents qui permettent à leurs équipes de vente d'augmenter leur productivité et de mieux collaborer avec les équipes marketing. En résumé, la scale-up a mis au point une plateforme unique facilitant l'accès au contenu de l'entreprise, son partage et la mesure de son impact commercial.

Ce sont Insight Venture Partners et Dawn Capital, déjà actionnaires de Showpad, qui se chargeront de fournir la majeure partie de l'investissement. La société d'investissement belge Hummingbird y participe, elle aussi, à nouveau. Cette augmentation de capitale de 70 millions de dollars représente la plus importante levée de fonds pour la société gantoise de logiciels.

Showpad a en effet levé plus de 100 millions de dollars au cours de ces dernières années, mais ce capital n'était pas suffisant pour financer les aspirations de développement de ses fondateurs et "Nous grandissons très vite et cela nécessite des fonds", explique Pieterjan Bouten. "Nous voulons renforcer notre position de leader. La pression augmente constamment, car ce n'est que maintenant que les entreprises découvrent ce genre de logiciel. Nous devons accepter d'investir au lieu de faire des profits. Nous avons une marge brute très saine de 80 %. S'il le fallait, nous serions rentables demain, mais ce n'est pas le moment. Aux États-Unis, nos ventes ont augmenté de 150 % en un an. En un an et demi, nous avons construit un nouveau siège social, avec 150 employés, à Chicago. Outre Gand et San Francisco, nous avons également des bureaux à Londres, Munich et en Pologne. Avec 70 millions de dollars, nous serons en mesure de nous concentrer sur notre croissance et sur l'amélioration de notre plateforme pour les deux prochaines années au moins".