En plein milieu d'une année 2020 violemment touchée par la pandémie, la fintech bruxelloise spécialisée dans la vente de factures d'entreprises non échues a eu très peur: "nous sommes très liés à l'activité économique, admet David Van der Looven, cofondateur d'Edebex.
...

En plein milieu d'une année 2020 violemment touchée par la pandémie, la fintech bruxelloise spécialisée dans la vente de factures d'entreprises non échues a eu très peur: "nous sommes très liés à l'activité économique, admet David Van der Looven, cofondateur d'Edebex. Donc avec la baisse de l'activité, les factures ont été moins nombreuses et nous avons enregistré un ralentissement de notre business." Une baisse d'activité de l'ordre de 25 à 30%. Mais heureusement pour la scale-up, cette baisse n'aura été que temporaire. Car la firme en a profité pour faire évoluer ses produits et ses services. Au lieu de se contenter de cibler les PME et TPE, son terrain de jeu d'origine, elle a peaufiné et lancé son produit pour les plus grandes entreprises, celles avec un chiffre d'affaires de 5 à 100 millions d'euros. Bien sûr, cela passait par des développements technologiques digitaux, mais également par la mise en place d'un tarif adapté. Concrètement, le vendeur de factures s'engage à fournir un volume minimal pendant 6 à 12 mois en échange d'un tarif plus avantageux et d'une procédure de validation plus rapide et plus simple. Edebex a également proposé une solution aux reports du paiement des factures en raison de la crise sanitaire. Son service "Supply Chain Finance" veut répondre aux problèmes de flux de trésorerie et permet aux débiteurs de payer leurs factures plus tard que l'échéance tandis que leurs fournisseurs sont payés immédiatement. Le résultat est là: ces deux nouveautés ont assuré 100% de la croissance, faible mais réelle, d'Edebex en 2020 (croissance qui fut de 10%). Mais surtout, selon David Van der Looven, ils vont assurer l'explosion de 2021. Car Edebex a déjà traité environ 40% de factures en plus que l'année précédente durant les premiers mois de l'année 2021. Et de prédire une croissance à trois chiffres cette année. Edebex, qui compte une quarantaine de personnes dans son équipe, ne communique pas sur son chiffre d'affaires mais avance un total cumulé de factures vendues d'une valeur de près de 660 millions d'euros.