Ce lancement a été rendu public au premier jour du Congrès mondial de la téléphonie mobile, qui se tient à Barcelone (Espagne).

"La nouvelle génération de Windows Phone, les 'Windows Phone série 7', est une nouvelle étape majeure dans notre stratégie", après le lancement des Windows Phone 6.5 en octobre, qui était une "première étape dans notre évolution vers le marché grand public", a expliqué à l'AFP Nicolas Petit, directeur de la division mobilité chez Microsoft France.

Le géant américain a "entièrement transformé son interface", avec
"un écran dynamique" où l'usager peut installer les icônes qu'il
souhaite (musique, contacts préférés, réseau social...) et qui seront automatiquement mises à jour, a-t-il affirmé.

Le fabricant s'est inspiré "du point de vue du design et de la
fluidité de l'interface" de Zune, son lecteur multimédia disponible pour le moment uniquement aux Etats-Unis, a souligné M. Petit.

Interrogé sur le lancement de son propre mobile, comme Google l'a fait avec le Nexus One, fabriqué par HTC, M. Petit a déclaré: "Ce
n'est pas notre voie". "Notre ADN n'est pas de construire du matériel.

Nous avons un écosystème de partenaires qui fait ça bien mieux que nous", a-t-il affirmé.

Trends.be, avec Belga

Ce lancement a été rendu public au premier jour du Congrès mondial de la téléphonie mobile, qui se tient à Barcelone (Espagne). "La nouvelle génération de Windows Phone, les 'Windows Phone série 7', est une nouvelle étape majeure dans notre stratégie", après le lancement des Windows Phone 6.5 en octobre, qui était une "première étape dans notre évolution vers le marché grand public", a expliqué à l'AFP Nicolas Petit, directeur de la division mobilité chez Microsoft France. Le géant américain a "entièrement transformé son interface", avec "un écran dynamique" où l'usager peut installer les icônes qu'il souhaite (musique, contacts préférés, réseau social...) et qui seront automatiquement mises à jour, a-t-il affirmé. Le fabricant s'est inspiré "du point de vue du design et de la fluidité de l'interface" de Zune, son lecteur multimédia disponible pour le moment uniquement aux Etats-Unis, a souligné M. Petit. Interrogé sur le lancement de son propre mobile, comme Google l'a fait avec le Nexus One, fabriqué par HTC, M. Petit a déclaré: "Ce n'est pas notre voie". "Notre ADN n'est pas de construire du matériel. Nous avons un écosystème de partenaires qui fait ça bien mieux que nous", a-t-il affirmé. Trends.be, avec Belga