Vendu au prix indicatif de 1.565 dollars, dans sa boîte beige et avec son écran vert monochrome, le PC du géant américain était doté d'une mémoire de 16 kilobytes, soit 50.000 fois moins que les PC actuels. Il s'en vendra un million en quatre ans.

Ce nouveau produit n'était pourtant pas le premier micro- ordinateur. Avant lui, la création par Intel du premier microprocesseur, l'Intel 4004, avait suscité l'apparition de nombreuses machines en kit pour concurrencer les lourdes machines centrales logées dans des armoires et partagées entre de nombreux utilisateurs qui régnaient jusqu'alors.

Le Micral, lancé en 1972 par l'entreprise française R2E créée par André Truong, revendique ainsi le titre de premier ordinateur personnel de l'histoire.

Parallèlement au 5150, IBM réussissait surtout à créer une nouvelle catégorie d'ordinateurs, les "compatibles", c'est-à-dire pouvant fonctionner en réseau avec son PC. Petit à petit, dans les bureaux, l'IBM 5150 remplace les terminaux connectés à un ordinateur central et s'impose face aux autres ordinateurs personnels (l'Apple II, l'Amiga, le TRS80 de Tandy ou le Sinclair).

Trends.be, avec Belga

Vendu au prix indicatif de 1.565 dollars, dans sa boîte beige et avec son écran vert monochrome, le PC du géant américain était doté d'une mémoire de 16 kilobytes, soit 50.000 fois moins que les PC actuels. Il s'en vendra un million en quatre ans. Ce nouveau produit n'était pourtant pas le premier micro- ordinateur. Avant lui, la création par Intel du premier microprocesseur, l'Intel 4004, avait suscité l'apparition de nombreuses machines en kit pour concurrencer les lourdes machines centrales logées dans des armoires et partagées entre de nombreux utilisateurs qui régnaient jusqu'alors. Le Micral, lancé en 1972 par l'entreprise française R2E créée par André Truong, revendique ainsi le titre de premier ordinateur personnel de l'histoire. Parallèlement au 5150, IBM réussissait surtout à créer une nouvelle catégorie d'ordinateurs, les "compatibles", c'est-à-dire pouvant fonctionner en réseau avec son PC. Petit à petit, dans les bureaux, l'IBM 5150 remplace les terminaux connectés à un ordinateur central et s'impose face aux autres ordinateurs personnels (l'Apple II, l'Amiga, le TRS80 de Tandy ou le Sinclair). Trends.be, avec Belga