Le deuxième étage de la fusée a bien réussi à placer sur orbite un satellite de communication de la société française Eutelsat et un autre de la firme ABS dont le siège est aux Bermudes.

Le 27 mai, le premier étage du Falcon 9 était revenu se poser en douceur pour la quatrième fois après un lancement freinant sa descente dans l'atmosphère avec des rétrofusées. SpaceX avait déjà réussi la manoeuvre délicate une fois sur la terre ferme en Floride et trois fois sur sa barge en mer.

Mais mercredi, l'engin de 70 mètres de haut s'est apparemment brisé et embrasé en arrivant sur la plateforme, selon des images en direct du Webcasts de SpaceX.

La patron de SpaceX Elon Musk a un peu plus tard confirmé l'échec de l'atterrissage sur Twitter. C'est un "RUD = Rapid Unscheduled Disassembly" écrit-il, une expression signifiant dans le jargon aérospatial la destruction du véhicule.

Le lancement a eu lieu de Cap Canaveral en Floride à 10:29 locales (14:29 GMT) comme prévu et les deux satellites ont été déployés respectivement 30 et 35 minutes plus tard.

Il s'agissait du sixième lancement de SpaceX depuis le début de l'année.

Le deuxième étage de la fusée a bien réussi à placer sur orbite un satellite de communication de la société française Eutelsat et un autre de la firme ABS dont le siège est aux Bermudes.Le 27 mai, le premier étage du Falcon 9 était revenu se poser en douceur pour la quatrième fois après un lancement freinant sa descente dans l'atmosphère avec des rétrofusées. SpaceX avait déjà réussi la manoeuvre délicate une fois sur la terre ferme en Floride et trois fois sur sa barge en mer.Mais mercredi, l'engin de 70 mètres de haut s'est apparemment brisé et embrasé en arrivant sur la plateforme, selon des images en direct du Webcasts de SpaceX.La patron de SpaceX Elon Musk a un peu plus tard confirmé l'échec de l'atterrissage sur Twitter. C'est un "RUD = Rapid Unscheduled Disassembly" écrit-il, une expression signifiant dans le jargon aérospatial la destruction du véhicule.Le lancement a eu lieu de Cap Canaveral en Floride à 10:29 locales (14:29 GMT) comme prévu et les deux satellites ont été déployés respectivement 30 et 35 minutes plus tard.Il s'agissait du sixième lancement de SpaceX depuis le début de l'année.