Le câblo-opérateur français Numericable a mis ses filiales belge et luxembourgeoise à l'étalage, rapportent mardi De Tijd et L'Echo. Les repreneurs "naturels" semblent être Voo et Telenet : tous deux pourraient, avec Numericable, renforcer géographiquement leur réseau. Voo est déjà présent en Wallonie et à Bruxelles, tandis que Telenet l'est en Flandre et dans la capitale.

?

"Le processus de vente n'en est qu'à ses débuts, commente L'Echo. Numericable détient en Belgique une part de marché de quelque 5 %. L'ex-Coditel n'est actif qu'à Bruxelles et compte, selon les sources, entre 120.000 et 150.000 abonnés. Le chiffre d'affaires annuel tourne autour des 60 à 70 millions d'euros. L'entreprise serait très rentable mais est toutefois régulièrement montrée du doigt pour la faiblesse de son service à la clientèle."

?

Trends.be, avec Belga

Le câblo-opérateur français Numericable a mis ses filiales belge et luxembourgeoise à l'étalage, rapportent mardi De Tijd et L'Echo. Les repreneurs "naturels" semblent être Voo et Telenet : tous deux pourraient, avec Numericable, renforcer géographiquement leur réseau. Voo est déjà présent en Wallonie et à Bruxelles, tandis que Telenet l'est en Flandre et dans la capitale.?"Le processus de vente n'en est qu'à ses débuts, commente L'Echo. Numericable détient en Belgique une part de marché de quelque 5 %. L'ex-Coditel n'est actif qu'à Bruxelles et compte, selon les sources, entre 120.000 et 150.000 abonnés. Le chiffre d'affaires annuel tourne autour des 60 à 70 millions d'euros. L'entreprise serait très rentable mais est toutefois régulièrement montrée du doigt pour la faiblesse de son service à la clientèle."?Trends.be, avec Belga