Apple s'apprête à dévoiler la semaine prochaine la deuxième version de sa tablette informatique iPad, sortie voici un an, selon des sites d'informations spécialisés. All Things Digital a ainsi cité, mardi, "des sources multiples" faisant état d'une conférence de présentation à San Francisco le 2 mars.

Ces informations, qui font état d'un nouvel iPad possiblement en magasin vers le mois d'avril, soit un an après la première version vendue aux Etats-Unis depuis le 3 avril 2010, n'ont pas suffi à rassurer les investisseurs, alors qu'un analyste a fait état mardi de possibles retards. L'action Apple a chuté de 3,41 %, à 338,60 dollars, mardi en séance.

D'après Ben Reitzes, analyste de Barclays Capital citant un collègue basé au Japon, le sous-traitant "Hon Hai a mis en place ses nouvelles lignes de production, avec des formations et des approvisionnements (prévus) en mars. Les prévisions de livraison en avril, au lieu de premières livraisons en mars comme le marché l'avait escompté, sont surtout dues à des questions de mise en place et de formation, et probablement pas à un nouveau travail sur la conceptio" de l'appareil.

"Aucun des fournisseurs de composants auxquels (l'analyste asiatique) a parlé aujourd'hui n'a suggéré le moindre travail de conception ou retard", lisait-on encore dans la note de Barclays.

Trends.be, avec Belga

Apple s'apprête à dévoiler la semaine prochaine la deuxième version de sa tablette informatique iPad, sortie voici un an, selon des sites d'informations spécialisés. All Things Digital a ainsi cité, mardi, "des sources multiples" faisant état d'une conférence de présentation à San Francisco le 2 mars.Ces informations, qui font état d'un nouvel iPad possiblement en magasin vers le mois d'avril, soit un an après la première version vendue aux Etats-Unis depuis le 3 avril 2010, n'ont pas suffi à rassurer les investisseurs, alors qu'un analyste a fait état mardi de possibles retards. L'action Apple a chuté de 3,41 %, à 338,60 dollars, mardi en séance.D'après Ben Reitzes, analyste de Barclays Capital citant un collègue basé au Japon, le sous-traitant "Hon Hai a mis en place ses nouvelles lignes de production, avec des formations et des approvisionnements (prévus) en mars. Les prévisions de livraison en avril, au lieu de premières livraisons en mars comme le marché l'avait escompté, sont surtout dues à des questions de mise en place et de formation, et probablement pas à un nouveau travail sur la conceptio" de l'appareil. "Aucun des fournisseurs de composants auxquels (l'analyste asiatique) a parlé aujourd'hui n'a suggéré le moindre travail de conception ou retard", lisait-on encore dans la note de Barclays.Trends.be, avec Belga