Une confirmation nous en est donnée par le fait que cette frayeur n'est pas universellement partagée à l'échelle du globe. Comme le remarque Joi Ito, un entrepreneur japonais, dans le magazine Wired, ses compatriotes ne sont pas sujets à la même peur panique que nous à ce sujet. Joi Ito reconnaît que comme beaucoup de petits Japonais, il a grandi en regardant des dessins animés comme Neon Genesis Evangelion qui dépeignent un futur où machines et humains se fondent dans une harmonie " cyborg ". Comme beaucoup d'enfants japonais, il a été habité par le rêve de devenir un super-héros bionique. De fait, les robots bienfaisants ont toujours fait partie de la psyché japonaise, à l'instar de leur super-héros Astro Boy, officiellement inscrit comme citoyen de la ville de Niiza, au nord de Tokyo. D...