Plus de 60% des codes Nace, ces codes qui catégorisent les entreprises en fonction de leur activité, ne sont pas précis ou carrément faux. En effet, lorsque les entrepreneurs lancent leur boîte, ils choisissent un nombre assez large de ces codes afin de couvrir la totalité de leur business actuel mais aussi d'anticiper les possibilités d'évolution ou de réorientation. Résultat, " les entreprises affichent de multiples codes Nace, rappelle Pascal Flisch, business développeur chez Trends Business Information qui fournit des données financières sur les sociétés. Elles peuvent avoir plusieurs Nace pour leurs activités primaires et secondaires, de sorte qu'il est souvent difficile de savoir ce qu'elles font avec exactitude ". D'autant que, parfois, certaines boîtes ajoutent des codes pour tenir compte de leur évolution mais n'éliminent pas les précédents. Pire, la nomenclature date de 2008 et ne répond pas aux besoins modernes puisqu'elle ne tient pas compte de tous les nouveaux métiers, y compris dans le digital.
...