Agoria accompagnera les entreprises qui testeront ces directives.

Protection de la vie privée, transparence, non-discrimination: la Commission européenne a proposé lundi une série de règles éthiques pour le secteur stratégique de l'intelligence artificielle. Cette liste, établie par un comité d'experts indépendants, fait suite au lancement par Bruxelles en avril 2018 d'une "stratégie" pour placer l'Europe "au premier plan" de l'IA.

La Commission lancera en outre une "phase pilote" en juin, durant laquelle l'industrie, la recherche et les pouvoirs publics seront invités à examiner cette liste, avant une évaluation prévue en 2020. Elle souhaite, ajoute-t-elle, porter le sujet au niveau mondial, "avec des partenaires aux vues similaires, tels que le Japon, le Canada ou Singapour".