"Les gens abandonneront un MacBook Air pour cela", a assuré Sundar Pichai, un des dirigeants de Google, en présentant le nouvel appareil à la presse.

Google a indiqué que ses premiers ordinateurs "Chromebook Pixel" étaient lancés jeudi aux Etats-Unis et au Royaume-Uni à des prix commençant à 1.299 dollars. Ils mêlent des technologies typiques des tablettes, notamment un écran tactile, et d'autres retrouvées sur les ordinateurs classiques, fonctionnent avec des puces Intel, avec une résolution élevée adaptée à des usages graphiques.

Un modèle encore plus cher, avec une connexion intégrée au réseau internet mobile de l'opérateur Verizon, sera commercialisé en avril pour 1.449 dollars.

Google avait déjà une gamme d'ordinateurs portables baptisés Chrome, mais ils se positionnaient plutôt sur l'entrée de gamme.

"Les gens abandonneront un MacBook Air pour cela", a assuré Sundar Pichai, un des dirigeants de Google, en présentant le nouvel appareil à la presse. Google a indiqué que ses premiers ordinateurs "Chromebook Pixel" étaient lancés jeudi aux Etats-Unis et au Royaume-Uni à des prix commençant à 1.299 dollars. Ils mêlent des technologies typiques des tablettes, notamment un écran tactile, et d'autres retrouvées sur les ordinateurs classiques, fonctionnent avec des puces Intel, avec une résolution élevée adaptée à des usages graphiques. Un modèle encore plus cher, avec une connexion intégrée au réseau internet mobile de l'opérateur Verizon, sera commercialisé en avril pour 1.449 dollars. Google avait déjà une gamme d'ordinateurs portables baptisés Chrome, mais ils se positionnaient plutôt sur l'entrée de gamme.