Sur son site TechCrunch, Michael Arrington annonce que Sundar Pichai et Neal Mohan, deux chefs de produit Google, auraient respectivement reçu de la firme 50 millions et 100 millions de dollars. Pour quelle raison ? Ne pas accepter l'offre d'emploi que leur faisait Twitter.

D'après le site Business Insider, une source mieux renseignée aurait déclaré que les chiffres d'Arrington seraient faussés et que les chiffres réels seraient plus proches de "dizaines de millions d'euros".

Face à cette manoeuvre de Google, Twitter a été contraint d'engager, la semaine dernière, des chefs de produit seulement à mi-temps, Jack Dorsey - par ailleurs cofondateur de Twitter et qui est également le directeur général d'une autre start-up, Square - et Satya Patel.

L'Expansion.com

Sur son site TechCrunch, Michael Arrington annonce que Sundar Pichai et Neal Mohan, deux chefs de produit Google, auraient respectivement reçu de la firme 50 millions et 100 millions de dollars. Pour quelle raison ? Ne pas accepter l'offre d'emploi que leur faisait Twitter.D'après le site Business Insider, une source mieux renseignée aurait déclaré que les chiffres d'Arrington seraient faussés et que les chiffres réels seraient plus proches de "dizaines de millions d'euros".Face à cette manoeuvre de Google, Twitter a été contraint d'engager, la semaine dernière, des chefs de produit seulement à mi-temps, Jack Dorsey - par ailleurs cofondateur de Twitter et qui est également le directeur général d'une autre start-up, Square - et Satya Patel. L'Expansion.com