Il décrit le double effet d'illusion ( filter) et d'isolement ( bubble) induit par nos parcours fléchés par les algorithmes sur Internet. Avec, pour conséquence, de nous laisser croire que le monde est conforme à notre vision, alors que notre horizon numérique est paramétré pour nous. L'illusion est parfaite : nous pensons être sur Internet nous sommes en réalité sur " notre " Internet. Notre opinion - quelle qu'elle soit - semble comme par enchantement être la plus partagée du monde. Certes, nous circulons librement sur Internet, mais toujours munis de nos propres filtres qui agissent comme des oeillères.
...