Même si la mimique et la gestuelle ne sont pas (encore ?) naturelles et qu'elle est incapable de tenir une conversation, ChihiraAico, vêtue d'un kimono traditionnel, conseille et divertit les clients du grand magasin tokyoïte Mitsukoshi depuis lundi. À terme, ce type de robot humanoïde est censé remplacer les hôtesses d'accueil humaines.

"Nous ambitionnons de développer un robot qui peut progressivement prendre le rôle d'un être humain", a expliqué Hitoshi Tokuda, un des responsables de Toshiba, relate l'AFP. "L'installer chez Mitsukoshi, qui représente le nec plus ultra de l'hospitalité japonaise, est une excellente occasion de voir quel rôle notre humanoïde pourrait jouer dans un tel environnement."