CES: voici comment un "chien-robot-facteur" se débrouille pour livrer des colis (VIDEO)

10/01/19 à 10:38 - Mise à jour à 10:41

Source: Trends-Tendances

Très remarquée lors du Consumer Electonic Show de Las Vegas, la solution présentée par l'équipementier allemand pour livrer des colis sans intervention humaine combine véhicule autonome et robot-chien.

CES: voici comment un "chien-robot-facteur" se débrouille pour livrer des colis (VIDEO)

© cc

Parmi les gros sujets du CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas cette année, la mobilité tient une place particulière. En témoigne d'ailleurs l'afflux du public et le nombre d'exposants dans le Palais Nord du Convention Center de Las Vegas consacré aux véhicules. Les plus grandes marques automobiles ont, d'ailleurs, décidé d'y dresser leur stand : Nissan, Audi, Daimler/Mercedes, Ford, Honda, etc. Peu manquait à l'appel des démonstrations technologiques. Car, aujourd'hui à l'ère du véhicule connecté et autonome, c'est bien au CES de Las Vegas que les constructeurs viennent montrer ce qu'elles ont dans le ventre en matière d'innovation. Mais on y trouvait également pas mal d'équipementiers venus présenter leurs nouveautés.

Parmi eux, Continental n'a pas manqué de marquer les esprits. L'équipementier est parti du constat qu'avec l'e-commerce, le nombre de colis ne cessait d'augmenter. Mais que l'on allait manquer de main-d'oeuvre pour assurer l'acheminement de ces commandes jusqu'au domicile des clients. Du coup, Continental s'est imaginé proposer une solution quasi sans intervention humaine : la combinaison d'une camionnette autonome, capable d'assurer les fameux "lasts miles", et de robots autonomes ressemblant à des chiens-facteurs pour les "lasts meters", c'est-à-dire ceux entre le camion et le pas de la porte du client.

Le robot serait capable de descendre du camion, un colis sur le dos, d'éviter des obstacles et d'aller déposer le colis sur le pas de la porte. Bien sûr, il s'agit essentiellement d'une démo technologique, histoire de montrer de quoi l'équipementier est, théoriquement, capable. Le robot n'a rien de renversant pour ceux qui connaissent les progrès réalisés, par Boston Dynamics par exemple, en matière de robotique. De plus, on ignore si, au prix des robots actuellement, cette solution présentée par Continental aurait du sens. Reste que les bêtes à quatre pattes de Continental permettent d'entrevoir vers où le futur de la livraison pourrait nous mener...

C.C., à Las Vegas

En savoir plus sur:

Nos partenaires