"Vu le timing fixé par l'arrêt de la Cour constitutionnelle à propos des différences entre ouvriers/employés, il s'agira certainement d'accélérer le processus de négociation", souligne le président du Groupe des 10. Un arrêt de la Cour constitutionnelle impose en effet au législateur de mettre fin, d'ici au 8 juillet, aux discriminations existant entre employés et ouvriers. Afin d'éviter toute insécurité juridique, il est donc indispensable que les partenaires sociaux trouvent rapidement des solutions dans ce dossier très sensible. Le Groupe des 10 "est conscient de la nécessité de trouver une solution pour le dossier ouvriers/employés qui concerne plusieurs millions d'ouvriers et d'employés en Belgique", déclare encore le président du Groupe des 10. (Belga)

"Vu le timing fixé par l'arrêt de la Cour constitutionnelle à propos des différences entre ouvriers/employés, il s'agira certainement d'accélérer le processus de négociation", souligne le président du Groupe des 10. Un arrêt de la Cour constitutionnelle impose en effet au législateur de mettre fin, d'ici au 8 juillet, aux discriminations existant entre employés et ouvriers. Afin d'éviter toute insécurité juridique, il est donc indispensable que les partenaires sociaux trouvent rapidement des solutions dans ce dossier très sensible. Le Groupe des 10 "est conscient de la nécessité de trouver une solution pour le dossier ouvriers/employés qui concerne plusieurs millions d'ouvriers et d'employés en Belgique", déclare encore le président du Groupe des 10. (Belga)