Le SACT a confirmé mercredi qu'il mènerait bien une action de grève le 5 novembre, après le dépôt d'un prévis le 21 octobre dernier. Le syndicat dénonce notamment les prestations de travail imposées aux conducteurs et une situation "devenue intolérable". Contactés par l'agence Belga, les autres syndicats ont cependant précisé que leurs conducteurs ne participeraient pas à l'action de grève. Ils soulignent les progrès obtenus ces derniers jours lors des réunions avec la direction de la SNCB et leur volonté de préserver un climat de négociation serein. "Nos délégués ont reçu des apaisements dans plusieurs dossiers, notamment concernant les changements incessants de réglementation", confirme Gérard Husson, secrétaire national de la CSC-Transcom. "Et les autres problèmes ont été soulevés en commission nationale." Les syndicats ont d'ailleurs obtenu le report des modifications de réglementation prévues pour le mois de décembre, précise Michel Abdissi, secrétaire général de la CGSP Cheminots. "Un groupe de travail a également été mis sur pied." Dans un communiqué de presse, la SNCB "déplore" l'action de grève du SACT malgré des réunions "constructives et sereines". Elle conseille donc à ses clients de suivre les informations en temps réel le 5 novembre, via son site internet, son compte Twitter ou son application. "La SNCB mettra tout en oeuvre pour restaurer la circulation ferroviaire le plus vite possible", ajoute le communiqué. (Belga)

Le SACT a confirmé mercredi qu'il mènerait bien une action de grève le 5 novembre, après le dépôt d'un prévis le 21 octobre dernier. Le syndicat dénonce notamment les prestations de travail imposées aux conducteurs et une situation "devenue intolérable". Contactés par l'agence Belga, les autres syndicats ont cependant précisé que leurs conducteurs ne participeraient pas à l'action de grève. Ils soulignent les progrès obtenus ces derniers jours lors des réunions avec la direction de la SNCB et leur volonté de préserver un climat de négociation serein. "Nos délégués ont reçu des apaisements dans plusieurs dossiers, notamment concernant les changements incessants de réglementation", confirme Gérard Husson, secrétaire national de la CSC-Transcom. "Et les autres problèmes ont été soulevés en commission nationale." Les syndicats ont d'ailleurs obtenu le report des modifications de réglementation prévues pour le mois de décembre, précise Michel Abdissi, secrétaire général de la CGSP Cheminots. "Un groupe de travail a également été mis sur pied." Dans un communiqué de presse, la SNCB "déplore" l'action de grève du SACT malgré des réunions "constructives et sereines". Elle conseille donc à ses clients de suivre les informations en temps réel le 5 novembre, via son site internet, son compte Twitter ou son application. "La SNCB mettra tout en oeuvre pour restaurer la circulation ferroviaire le plus vite possible", ajoute le communiqué. (Belga)