Dans cette lettre datée du 11 janvier 2013, les NS confirmeraient, selon NOS, en possession de la missive, que les problèmes constatés sur les trains n'empêchaient pas l'acquisition définitive des 19 Fyra commandés par les Pays-Bas et la Belgique. Les problèmes constatés seraient en effet résolus dans le courant "du projet". Une semaine plus tard, la SNCB, suivie par les NS, décidait toutefois d'arrêter l'exploitation commerciale des trains Fyra V250, après une série d'incidents. (Belga)

Dans cette lettre datée du 11 janvier 2013, les NS confirmeraient, selon NOS, en possession de la missive, que les problèmes constatés sur les trains n'empêchaient pas l'acquisition définitive des 19 Fyra commandés par les Pays-Bas et la Belgique. Les problèmes constatés seraient en effet résolus dans le courant "du projet". Une semaine plus tard, la SNCB, suivie par les NS, décidait toutefois d'arrêter l'exploitation commerciale des trains Fyra V250, après une série d'incidents. (Belga)