"On nous a expliqué que le marché s'est totalement effondré en 2012 et que Ford Europe a reçu l'ordre des Etats-Unis de mettre en place des plans d'économies", a déclaré Eddie Martens (CSC). "A ce moment-là, le groupe a regardé quels sites avaient déjà de nouveaux modèles en production et ce n'était pas le cas de Genk, malgré la promesse de 3 nouveaux modèles. Les investissements n'avaient pas encore été effectués. Nous avons eu de la malchance, ce qui n'a rien à voir avec l'attitude des travailleurs ou les coûts salariaux", a ajouté le représentant du syndicat chrétien. Selon ce dernier, la signature de la CCT reprenant les accords conclus devrait avoir lieu à la mi-mai. (Belga)

"On nous a expliqué que le marché s'est totalement effondré en 2012 et que Ford Europe a reçu l'ordre des Etats-Unis de mettre en place des plans d'économies", a déclaré Eddie Martens (CSC). "A ce moment-là, le groupe a regardé quels sites avaient déjà de nouveaux modèles en production et ce n'était pas le cas de Genk, malgré la promesse de 3 nouveaux modèles. Les investissements n'avaient pas encore été effectués. Nous avons eu de la malchance, ce qui n'a rien à voir avec l'attitude des travailleurs ou les coûts salariaux", a ajouté le représentant du syndicat chrétien. Selon ce dernier, la signature de la CCT reprenant les accords conclus devrait avoir lieu à la mi-mai. (Belga)