Ford Genk va d'abord interrompre l'assemblage de la Mondeo, ce modèle étant le premier à être repris, dans sa nouvelle version, par l'usine de Valence du constructeur. Après ce premier arrêt mi-septembre, les travailleurs n'auront plus que les modèles S-Max et Galaxy à assembler, jusqu'à la mi-décembre. Les portes du site fermeront définitivement le 31 du même mois. A partir de la troisième semaine de septembre, le volume de production tombera à 370 véhicules par jour. Depuis qu'une équipe a été supprimée le 1er juin 2013, le volume était de 500 véhicules alors qu'auparavant il se situait aux alentours des 1.000 véhicules quotidiens. Ce schéma de production pourrait toutefois encore évoluer en fonction des chiffres de vente. (Belga)

Ford Genk va d'abord interrompre l'assemblage de la Mondeo, ce modèle étant le premier à être repris, dans sa nouvelle version, par l'usine de Valence du constructeur. Après ce premier arrêt mi-septembre, les travailleurs n'auront plus que les modèles S-Max et Galaxy à assembler, jusqu'à la mi-décembre. Les portes du site fermeront définitivement le 31 du même mois. A partir de la troisième semaine de septembre, le volume de production tombera à 370 véhicules par jour. Depuis qu'une équipe a été supprimée le 1er juin 2013, le volume était de 500 véhicules alors qu'auparavant il se situait aux alentours des 1.000 véhicules quotidiens. Ce schéma de production pourrait toutefois encore évoluer en fonction des chiffres de vente. (Belga)