La direction ne souhaite payer que les heures effectivement prestées, et non toute la journée. Cela a provoqué le mécontentement des membres du personnel. Les syndicats et la direction se sont réunis à ce sujet. "Tant qu'il n'y a pas de solution, la direction ne peut quitter l'usine", a confirmé une source syndicale. La direction locale est en contact téléphonique avec les directions européenne et américaine. La direction aurait également décidé d'introduire le chômage économique dès la semaine prochaine. (WDM)

La direction ne souhaite payer que les heures effectivement prestées, et non toute la journée. Cela a provoqué le mécontentement des membres du personnel. Les syndicats et la direction se sont réunis à ce sujet. "Tant qu'il n'y a pas de solution, la direction ne peut quitter l'usine", a confirmé une source syndicale. La direction locale est en contact téléphonique avec les directions européenne et américaine. La direction aurait également décidé d'introduire le chômage économique dès la semaine prochaine. (WDM)