Le chiffre d'affaires par hectolitre progresse de 4,9%, porté par "des initiatives de la direction" ainsi que par les bonnes performances des marques premium de l'entreprise, précise AB InBev.

Les volumes totaux produits par la société sise à Louvain ont diminué, mais la quantité de bière brassée a elle progressé de 0,5%, surtout grâce aux bons chiffres réalisés au Mexique, en Colombie et en Argentine. Les résultats réalisés au Brésil et aux Etats-Unis sont quant à eux moins satisfaisants, indique l'entreprise.

Le chiffre d'affaires cumulé des trois principales marques du brasseur (Corona, Budweiser, Stella Artois) a bondi de 7,9% dans le monde et de 12,2% en dehors de leurs marchés domestiques. La Stella réalise ainsi de bons résultats en Argentine et au Royaume-Uni.

Le chiffre d'affaires par hectolitre progresse de 4,9%, porté par "des initiatives de la direction" ainsi que par les bonnes performances des marques premium de l'entreprise, précise AB InBev. Les volumes totaux produits par la société sise à Louvain ont diminué, mais la quantité de bière brassée a elle progressé de 0,5%, surtout grâce aux bons chiffres réalisés au Mexique, en Colombie et en Argentine. Les résultats réalisés au Brésil et aux Etats-Unis sont quant à eux moins satisfaisants, indique l'entreprise. Le chiffre d'affaires cumulé des trois principales marques du brasseur (Corona, Budweiser, Stella Artois) a bondi de 7,9% dans le monde et de 12,2% en dehors de leurs marchés domestiques. La Stella réalise ainsi de bons résultats en Argentine et au Royaume-Uni.