Lors de ce premier semestre, deux parcs éoliens supplémentaires ont été mis en fonction à Spy (trois éoliennes) et à Chimay-Baileux (cinq éoliennes). Au total, la Wallonie atteint une puissance installée de 641 MW permettant de produire plus de 1.429 GWh/an, soit l'équivalent de la consommation électrique de plus de 408.000 ménages. Après des taux de croissance de 58% en 2010 et 22% en 2011, l'éolien wallon a connu un net ralentissement en 2012 (croissance de 6%) et 2013 (5%), observe l'APERe, en raison notamment de recours devant le Conseil d'État. Toutefois, "les statistiques de l'APERe montrent que le nombre de projets engagés permet toujours d'atteindre l'objectif wallon de 3.800 GWh/an de production éolienne en 2020", poursuit l'association. Parmi les projets éoliens actuellement dans les cartons, les projets en étude d'incidences représentent 1.208 MW, les projets en demande de permis 474 MW et ceux en recours 513 MW, tandis que les projets autorisés représentent 69 MW et les parcs en construction 44 MW. De nombreux projets sont cependant mutuellement exclusifs, nuance l'association. "Le décret éolien, tant attendu, n'a finalement pas été adopté en fin de législature. Néanmoins, le cadre réglementaire wallon s'est stabilisé avec l'adoption des conditions sectorielles. La filière peut maintenant trouver un nouvel élan", conclut l'APERe. (Belga)

Lors de ce premier semestre, deux parcs éoliens supplémentaires ont été mis en fonction à Spy (trois éoliennes) et à Chimay-Baileux (cinq éoliennes). Au total, la Wallonie atteint une puissance installée de 641 MW permettant de produire plus de 1.429 GWh/an, soit l'équivalent de la consommation électrique de plus de 408.000 ménages. Après des taux de croissance de 58% en 2010 et 22% en 2011, l'éolien wallon a connu un net ralentissement en 2012 (croissance de 6%) et 2013 (5%), observe l'APERe, en raison notamment de recours devant le Conseil d'État. Toutefois, "les statistiques de l'APERe montrent que le nombre de projets engagés permet toujours d'atteindre l'objectif wallon de 3.800 GWh/an de production éolienne en 2020", poursuit l'association. Parmi les projets éoliens actuellement dans les cartons, les projets en étude d'incidences représentent 1.208 MW, les projets en demande de permis 474 MW et ceux en recours 513 MW, tandis que les projets autorisés représentent 69 MW et les parcs en construction 44 MW. De nombreux projets sont cependant mutuellement exclusifs, nuance l'association. "Le décret éolien, tant attendu, n'a finalement pas été adopté en fin de législature. Néanmoins, le cadre réglementaire wallon s'est stabilisé avec l'adoption des conditions sectorielles. La filière peut maintenant trouver un nouvel élan", conclut l'APERe. (Belga)