Le recul de 0,3% en zone euro "est dû aux baisses de 0,9% des ventes de carburant et de 0,5% pour le secteur 'Alimentation, boissons, tabac', tandis que les ventes du secteur non-alimentaire ont augmenté de 0,1%", précise Eurostat dans un communiqué. Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, les baisses les plus marquées des ventes du commerce de détail ont été relevées en Allemagne (-1,2%), en Croatie (-1,1%), en Estonie ainsi qu'en Autriche (-1,0% chacune), et les plus fortes hausses en Slovénie (+1,4%), en Roumanie et en Suède (+1,2% chacune). En Belgique, les ventes de détails se sont contractées de 0,7%. A un an d'écart, les ventes de détail ont revanche progressé: de 2,6% dans la zone euro et de 2,7% dans l'UE28. En Belgique, elles ont diminué de 1,0% par rapport au mois de juillet 2016. (Belga)

Le recul de 0,3% en zone euro "est dû aux baisses de 0,9% des ventes de carburant et de 0,5% pour le secteur 'Alimentation, boissons, tabac', tandis que les ventes du secteur non-alimentaire ont augmenté de 0,1%", précise Eurostat dans un communiqué. Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, les baisses les plus marquées des ventes du commerce de détail ont été relevées en Allemagne (-1,2%), en Croatie (-1,1%), en Estonie ainsi qu'en Autriche (-1,0% chacune), et les plus fortes hausses en Slovénie (+1,4%), en Roumanie et en Suède (+1,2% chacune). En Belgique, les ventes de détails se sont contractées de 0,7%. A un an d'écart, les ventes de détail ont revanche progressé: de 2,6% dans la zone euro et de 2,7% dans l'UE28. En Belgique, elles ont diminué de 1,0% par rapport au mois de juillet 2016. (Belga)