Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a envoyé récemment une invitation à la partie chinoise pour une nouvelle rencontre bilatérale au niveau ministériel dans les semaines à venir, précise le quotidien. La rencontre pourrait se tenir à Pékin ou à Washington. Contacté, le Trésor américain n'a pas immédiatement donné suite. Ce geste d'ouverture intervient alors que l'administration Trump pourrait promulguer à tout moment des tarifs douaniers de 25% sur 200 milliards de dollars de biens chinois, qui viendraient s'ajouter aux 50 milliards déjà taxés ainsi qu'aux tarifs douaniers qui frappent les importations d'acier et d'aluminium venues de Chine. La Chine a elle aussi riposté en taxant des importations américaines pour des montants équivalents. Le président américain a aussi menacé de taxer l'ensemble des importations américaines en provenance de Chine, soit plus de 500 milliards, si Pékin n'acceptait pas de réduire le colossal déficit américain (plus de 375 milliards en 2017). (Belga)

Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a envoyé récemment une invitation à la partie chinoise pour une nouvelle rencontre bilatérale au niveau ministériel dans les semaines à venir, précise le quotidien. La rencontre pourrait se tenir à Pékin ou à Washington. Contacté, le Trésor américain n'a pas immédiatement donné suite. Ce geste d'ouverture intervient alors que l'administration Trump pourrait promulguer à tout moment des tarifs douaniers de 25% sur 200 milliards de dollars de biens chinois, qui viendraient s'ajouter aux 50 milliards déjà taxés ainsi qu'aux tarifs douaniers qui frappent les importations d'acier et d'aluminium venues de Chine. La Chine a elle aussi riposté en taxant des importations américaines pour des montants équivalents. Le président américain a aussi menacé de taxer l'ensemble des importations américaines en provenance de Chine, soit plus de 500 milliards, si Pékin n'acceptait pas de réduire le colossal déficit américain (plus de 375 milliards en 2017). (Belga)