Artiom Viatcheslavovitch Radtchenko et Olexandre Vitalievitch Ieremenko ont été inculpés en janvier 2019 dans l'Etat du New Jersey pour avoir volé plusieurs milliers de fichiers informatiques des ordinateurs de la Securities and Exchange Commission (SEC), dont des résultats trimestriels et annuels d'entreprises. Selon le ministère de la Justice, ils ont ensuite revendu ces informations avant qu'elles soient rendues publiques. "Les cybercriminels n'obéissent ni ne respectent les lois d'aucun pays", a affirmé dans un communiqué le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. Le département d'Etat offre un million de dollars de récompense pour chacun d'entre eux dans le cadre de son programme contre les organisations criminelles transnationales. C'est la première fois que le Secret Service, chargé de la protection des personnalités et qui offre l'autre moitié de la somme, propose une récompense pour un ressortissant étranger poursuivi aux Etats-Unis. (Belga)

Artiom Viatcheslavovitch Radtchenko et Olexandre Vitalievitch Ieremenko ont été inculpés en janvier 2019 dans l'Etat du New Jersey pour avoir volé plusieurs milliers de fichiers informatiques des ordinateurs de la Securities and Exchange Commission (SEC), dont des résultats trimestriels et annuels d'entreprises. Selon le ministère de la Justice, ils ont ensuite revendu ces informations avant qu'elles soient rendues publiques. "Les cybercriminels n'obéissent ni ne respectent les lois d'aucun pays", a affirmé dans un communiqué le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. Le département d'Etat offre un million de dollars de récompense pour chacun d'entre eux dans le cadre de son programme contre les organisations criminelles transnationales. C'est la première fois que le Secret Service, chargé de la protection des personnalités et qui offre l'autre moitié de la somme, propose une récompense pour un ressortissant étranger poursuivi aux Etats-Unis. (Belga)