La décision prise par le département du Commerce a été postée lundi sur le site du journal officiel. En mai, l'administration Trump avait placé Huawei sur une liste noire, accusant le groupe de travailler avec les autorités chinoises. Pour autant, elle avait dans la foulée accordé des exemptions pour une première période de 90 jours, avant de la renouveler en août. Ce nouveau répit doit courir jusqu'au 16 février 2020. (Belga)

La décision prise par le département du Commerce a été postée lundi sur le site du journal officiel. En mai, l'administration Trump avait placé Huawei sur une liste noire, accusant le groupe de travailler avec les autorités chinoises. Pour autant, elle avait dans la foulée accordé des exemptions pour une première période de 90 jours, avant de la renouveler en août. Ce nouveau répit doit courir jusqu'au 16 février 2020. (Belga)