L'indice vedette de la cotation new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,26%, à 26.797,46 points, tandis que le Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 0,17%, à 8.103,07 points. L'indice élargi S&P 500 a grappillé 0,09%, à 2.978,71 points. Sur la semaine, le Dow Jones est monté de 1,5%, le Nasdaq de 1,8%, tout comme le S&P 500. C'est la deuxième semaine consécutive de hausse pour les principaux indices de la cotation new-yorkaise. Un rapport du département du Travail a confirmé vendredi un ralentissement des créations d'emplois aux Etats-Unis en août avec 130.000 nouveaux emplois le mois dernier, contre 159.000 en juillet. Les analystes s'attendaient à un meilleur score, à 171.000. Les chiffres ont toutefois été suffisamment solides pour maintenir un taux de chômage stable à 3,7%, proche de son plus faible niveau en un demi-siècle, grâce notamment à une plus forte participation au marché de l'emploi. Plus tard dans la journée, le patron de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, a indiqué que la banque était prête à soutenir la croissance américaine, même s'il ne prévoit pas de récession à court terme. La quasi totalité des analystes s'attend à une nouvelle baisse des taux directeurs de l'ordre de 25 points de base (0,25%) lors de la prochaine réunion de politique monétaire de l'institution, les 17 et 18 septembre. Le rapport mitigé sur l'emploi aux Etats-Unis a un peu modéré l'enthousiasme des investisseurs sur une possible désescalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Jeudi, Pékin a en effet confirmé que des pourparlers avec Washington auraient lieu début octobre, en dépit des nouvelles surtaxes réciproques que s'infligent les deux premières économies mondiales. Par ailleurs à Hong Kong, la cheffe de l'exécutif a accédé mercredi à une demande clé des manifestants en annonçant le retrait définitif du projet de loi sur les extraditions, à l'origine du mouvement de contestation. Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine s'établissait à 1,553% aux alentours de 20H30 GMT, en recul par rapport à la clôture de la veille (1,559%). (Belga)