Selon les résultats définitifs à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a progressé de 0,71%, à 25.720,66 points. L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, est monté de 0,53%, à 7.615,55 points. L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,61% à 2.843,49 points. Alors qu'ils évoluaient près de l'équilibre durant une partie de la séance, les trois principaux indices de Wall Street ont nettement rebondi après des informations de l'agence Bloomberg évoquant un potentiel délai dans l'application de droits de douane punitifs que menace d'imposer Washington à Mexico. Cette information a été publiée après que le ministre des Affaires étrangères mexicain Marcelo Ebrard, qui négocie actuellement à Washington avec les Américains, a affirmé que les deux parties avaient "avancé" dans leurs discussions sur l'immigration clandestine. "Toute nouvelle optimiste sur le fait que des barrières peuvent être abaissées va dans le bon sens" a estimé Adam Sarhan de la société 50 Park Investment. Mais la prudence était toujours de mise dans ce contexte très incertain. La Maison Blanche avait estimé plus tôt que les Mexicains n'en faisaient "pas assez" pour stopper l'immigration clandestine à destination des Etats-Unis, et menaçait d'imposer à partir de lundi des taxes de 5% sur l'ensemble des produits importés du Mexique. De nombreux acteurs du marché craignent depuis plusieurs semaines que l'intensification des guerres commerciales engagées par Washington pèsent plus encore sur l'économie. La Banque mondiale vient notamment d'abaisser sa prévision de croissance mondiale cette année et le FMI a revu à la baisse celle prévue en Chine, pourtant moteur de l'économie sur la planète traditionnellement. Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt de la dette américaine à dix ans reculait un peu à 2,126% contre 2,135% la veille à la clôture. (Belga)

Selon les résultats définitifs à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a progressé de 0,71%, à 25.720,66 points. L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, est monté de 0,53%, à 7.615,55 points. L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,61% à 2.843,49 points. Alors qu'ils évoluaient près de l'équilibre durant une partie de la séance, les trois principaux indices de Wall Street ont nettement rebondi après des informations de l'agence Bloomberg évoquant un potentiel délai dans l'application de droits de douane punitifs que menace d'imposer Washington à Mexico. Cette information a été publiée après que le ministre des Affaires étrangères mexicain Marcelo Ebrard, qui négocie actuellement à Washington avec les Américains, a affirmé que les deux parties avaient "avancé" dans leurs discussions sur l'immigration clandestine. "Toute nouvelle optimiste sur le fait que des barrières peuvent être abaissées va dans le bon sens" a estimé Adam Sarhan de la société 50 Park Investment. Mais la prudence était toujours de mise dans ce contexte très incertain. La Maison Blanche avait estimé plus tôt que les Mexicains n'en faisaient "pas assez" pour stopper l'immigration clandestine à destination des Etats-Unis, et menaçait d'imposer à partir de lundi des taxes de 5% sur l'ensemble des produits importés du Mexique. De nombreux acteurs du marché craignent depuis plusieurs semaines que l'intensification des guerres commerciales engagées par Washington pèsent plus encore sur l'économie. La Banque mondiale vient notamment d'abaisser sa prévision de croissance mondiale cette année et le FMI a revu à la baisse celle prévue en Chine, pourtant moteur de l'économie sur la planète traditionnellement. Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt de la dette américaine à dix ans reculait un peu à 2,126% contre 2,135% la veille à la clôture. (Belga)