Trends-Tendances propose une dossier consacré aux voitures électriques. Découvrez l'intégralité du dossier ici:
...

Le constructeur munichois a sorti son premier modèle électrique en 2014: l'i3, récemment équipé de batteries plus performantes pour accroître son autonomie à 310 km. Son look se veut résolument différent et écologiquement responsable: la petite i3 est fabriquée à partir de matériaux entièrement recyclables. Une performance qui a un prix: comptez 40.000 euros minimum pour ce qui reste malgré tout une petite voiture. BMW peaufine tant et si bien sa stratégie que ses modèles électriques font désormais partie de la gamme 'classique'. L'iX3 est le premier exemple du nouveau concept. Comme son nom l'indique, l'iX3 est la version électrique de la X3. Vous disposerez pour un peu plus de 68.000 euros d'un des meilleurs SUV électriques du moment et pourrez parcourir 460 km avec une seule charge. L'i4, la version électrique de la 4 Gran Coupé d'une autonomie de 590 km, est prévue pour cette année encore. BMW compte présenter avant fin 2021 son iX, un grand SUV qualifié de 'pionnier d'une nouvelle ère' par la marque. Ces deux modèles relèvent de la catégorie de prix supérieure. www.bmw.be De nombreuses marques chinoises s'apprêtent à conquérir le marché européen. Aiways s'est déjà lancé dans l'aventure. Plutôt que d'investir dans son propre réseau de concessions classiques, le chinois fait confiance au distributeur Cardoen et ses 16 succursales belges. L'Aiways U5 est un grand SUV (4,68 m) à l'habitacle spacieux et aux performances plus qu'honorables: 204 CV et une autonomie d'un peu plus de plus 400 km. L'U5 de belle finition entend se distinguer par son rapport qualité/prix: la version la moins chère (39.627 euros) est effectivement très abordable. La version la plus onéreuse avec intérieur en cuir, sièges chauffants et toit panoramique, ne dépasse pas 43.000 euros. www.cardoen.be Audi s'est lancé sur le marché électrique avec l' e-tron qui, pour ce qui est des dimensions, se positionne entre la Q5 et la Q7, mais apparaît en haut de gamme en termes de prix (71.000 euros minimum). La version sportive Sportback saura séduire les amateurs de look plus musclé (à partir de 82.000 euros). L'autonomie est toujours supérieure à 400 km. Entre-temps, la famille des Audi 100% électriques s'est enrichie de l' e-tron GT, équipée des mêmes organes que la Porsche Taycan: un coupé aux lignes élancées qui en jette, quatre places assises et un prix avoisinant les 103.000 euros hors options. Point commun des Audi électriques: le plaisir de conduite entier et le parfait compromis entre confort et dynamique. Conformément à la stratégie électrique d'Audi, le bas de gamme viendra plus tard. A commencer par la Q4 e-tron qui fera bientôt son apparition dans les show-rooms. Pour ce qui est des dimensions, elle se situe très logiquement entre la Q3 et la Q5. Le prix n'a pas encore été divulgué. www.audi.be Le groupe français PSA, devenu Stellantis depuis le rapprochement avec Fiat, a le vent en poupe. Grâce aux économies d'échelle, trois marques au moins - et bientôt plus - pourront construire leur modèle sur la même plateforme et ainsi décliner une seule et même voiture dans trois versions différentes: diesel, essence et 100% électrique. La toute nouvelle Citroën C4 existe donc aussi en version électrique, baptisée ë-C4. Cette élégante voiture familiale au style affirmé est capable de parcourir 340 km d'une seule traite pour un prix avoisinant les 35.600 euros. www.citroen.beLa marque soeur de Renault est une de celles qui affichent depuis des années la plus forte croissance sur le marché automobile européen. Elle prend le train électrique en marche et sort son modèle Spring dans les show-rooms belges. Fidèle à la réputation de la marque, elle bat tous les records de prix. La Spring est disponible au prix défiant toute concurrence de 16.990 euros. Son prix et son autonomie de 225 km ne manqueront pas de séduire les navetteurs. www.dacia.be La marque de luxe du groupe PSA (pardon, Stellantis) ne propose (pour le moment) qu'un seul modèle 100% électrique. Contrairement à la plupart des marques qui jouent la carte de l'électromobilité, DS commence par le bas de gamme avec la D3 Crossback E-Tense (38.400 euros). La batterie de 50 kW assure une autonomie de 320 km. www.dsautomobiles.beAprès 10 ans de liftings, le constructeur italien a enfin lancé l'an dernier la nouvelle génération de Fiat 500, véritable icône du paysage automobile. Il n'en existe qu'une seule version entièrement électrique. Pas vraiment bon marché (de 23.900 à un peu plus de 30.000 euros) mais indéniablement plaisante à conduire. N'ayons pas peur des mots: la meilleure Fiat 500 jamais fabriquée. Quid de l'électromobilité chez Fiat? Tout dépend des décisions prises par le conseil d'administration du tout nouveau groupe Stellantis, né de la fusion du Français PSA (Peugeot, Citroën, DS) et du groupe FCA autour de Fiat, Alfa Romeo et autres. Une chose est sûre: d'autres petites italiennes électriques suivront grâce à la politique des plateformes communes (voir Citroën). www.fiat.be L'aventure électrique est un réel tour de force pour le petit cons- tructeur japonais. La marque nippone entend se distinguer par le look résolument différent et les performances de haute technologie de la Honda e, des atouts qui se répercutent sur le prix relativement élevé (34.500 euros) de la petite citadine. www.honda.be Hyundai compte parmi les pionniers de l'électromobilité. A Ioniq, son premier modèle entièrement électrique, a succédé la version électrique de Kona, un petit SUV d'une honorable autonomie de 450 km. Le constructeur coréen a revu sa stratégie: Ioniq devient une marque soeur de Hyundai qui regroupe désormais l'ensemble de la flotte électrique. Ioniq 5 est le premier rejeton de la famille à trôner dans les show-rooms: une autonomie de plus de 400 km pour un prix de base de 46.000 euros. Contrairement à ce que suggère la photo, Ioniq 5 est un grand SUV de plus de 4,6 m. www.hyundai.be Ford n'en fait pas mystère: à partir de 2026, chacun de ses modèles aura son double électrique en Europe. Il y a du pain sur la planche car la Mustang Mach-E est jusqu'à présent le seul véhicule entièrement électrique de la maison, disponible en plusieurs versions dont la plus puissante atteint les 610 km d'autonomie. Cette Mustang électrique vendue à partir de 48.000 euros se profile comme une alternative intéressante aux Tesla et Audi e-tron. www.ford.beAvec Audi (eTron) et Mercedes (EQC), Jaguar était un des premiers constructeurs à concurrencer Tesla. Elue Voiture de l'Année 2019, l' I-Pace a fait son entrée dans la cour des grands. Son prix varie de 65.000 à 80.000 euros pour une autonomie de 470 km. Depuis lors, pas mal d'eau a coulé sous les ponts chez Jaguar: la marque britannique et son propriétaire indien (Tata Motors) projettent de tout miser sur l'électrique d'ici à 2025. Il faut donc s'attendre à de nombreuses nouveautés high end dans les années à venir. www.jaguar.be Kia proposait déjà deux modèles électriques (compacts) à l'esthétique surprenante, Soul et e-Niro (de 35.000 à 40.000 euros selon les versions) mais à l'instar de la marque soeur Hyundai, le constructeur sud-coréen a changé de stratégie: tous les nouveaux modèles électriques s'appelleront désormais 'EV' suivi d'un chiffre. L' EV6, le premier de la lignée, sera commercialisé au plus tard en octobre au prix de 40.000 euros environ (500 km d'autonomie). Bon à savoir: le chargeur bidirectionnel permet de transférer l'électricité de la voiture dans le réseau domestique. www.kia.be "Enfin!" s'est exclamée la presse spécialisée lors du lancement de l' UX 300e par Lexus. Enfin, car l' UX 300e est le tout premier modèle électrique de la marque de luxe. Cela n'a rien d'étonnant quand on sait que le constructeur japonais se concentre depuis des années sur les voitures hybrides, à l'instar de sa marque soeur Toyota. Cela valait la peine d'attendre: Lexus annonce une garantie de 10 ans ou de... 1 million de kilomètres sur les batteries. A partir de 53.100 euros. www.lexus.be Le constructeur japonais ne propose qu'un seul modèle, la MX30, au design élégant mais à l'autonomie bridée (200 km). Un choix responsable, à en croire Mazda, mais son rayon d'action limite la MX30 à une utilisation essentiellement urbaine et locale. A partir de 33.500 euros. www.mazda.be MG est la marque anglaise des belles sportives d'autrefois. Rachetée par le groupe chinois SAIC, MG est donc cataloguée "marque chinoise" mais génétiquement parlant, le constructeur n'a rien de chinois, contrairement à Aiways. MG fait son entrée sur le marché belge avec la ZS EV au prix très abordable de 30.985 euros pour une autonomie de 260 km. Notez que la marque est distribuée en Belgique par le même groupe que Hyundai et offre aussi une garantie de cinq ans. L'arrivée de la MG Marvel R, un grand SUV, en mai prochain est attendue avec impatience. MG compte lancer le tout premier break électrique MG5 en octobre. Les deux nouveaux modèles sont capables de parcourir minimum 400 km. www.mgmotor.eu Les modèles électriques de Mercedes se reconnaissent facilement à leur 'EQ' suivi d'une lettre en référence à leur équivalent classique. L'EQC (segment GLC donc...), affiché à un peu moins de 77.000 euros, en circulation depuis un bon moment, se voulait une alternative à l'e-tron d'Audi. La gamme électrique vient d'être complétée avec la petite EQA. Son prix a de quoi surprendre: Mercedes a tout fait pour garder le prix d'entrée de gamme (49.973 euros) sous le seuil psychologique des 50.000 euros. Avec une autonomie de 420 km, elle offre un plaisir de conduite certain et un indicible confort malgré son poids imposant. Les modèles EQB, EQE et EQS viendront bientôt enrichir la famille électrique de Mercedes. Le dernier rejeton nourrit bien des attentes car la Classe S, classique parmi les classiques, est souvent qualifiée de "meilleure voiture du monde". Le constructeur allemand s'est coupé en quatre pour repousser les limites de son modèle EQS. Le tableau de bord, numérique et d'une largeur impressionnante (1,40 m), est tout simplement époustouflant. L'autonomie de 770 km a elle aussi de quoi impressionner pour une grande limousine. Arrivée dans les show-rooms prévue dans quatre mois. www.mercedes.be Il y a 10 ans, Nissan était un des premiers, avec Tesla, à proposer un véhicule électrique: la très populaire Leaf. La petite japonaise n'a cessé d'évoluer depuis lors et affiche aujourd'hui une autonomie de 270 ou 385 km, selon la version, aux prix de 36.000 et 43.000 euros respectivement. L'élargissement de la flotte à une deuxième électrique s'est fait attendre. L'Ariya est un crossover aux allures de coupé avant-gardistes, disponible dans deux versions (360 ou 500 km). Prix encore inconnu. www.nissan.be 'Polestar' était le nom de baptême des Volvo sportives. Quand l'électromobilité s'est imposée comme une évidence, le constructeur a décidé de réserver ce nom accrocheur à sa nouvelle marque électrique. La Polestar 2 est capable de couvrir une distance de 375 km pour le prix de 58.800 euros. Volvo a instauré un nouveau modèle de vente 'à la Tesla': vente en ligne uniquement. www.polestar.com Opel aligne d'excellents résultats depuis son rapprochement du groupe autour de Peugeot. La Corsa-e est la version Opel de la Peugeot 208 et la Mokka-e celle de la Peugeot 2008. Ne vous fiez pas aux apparences: il ne s'agit pas de la même voiture. L'habitacle est plus sobre - dans le plus pur style Opel - et les ingénieurs allemands de la marque ont particulièrement veillé au plaisir de conduite, lui aussi typiquement Opel. Il vous en coûtera respectivement 31.495 et 36.200 euros pour une autonomie d'un peu plus de 300 km. Le succès de la Mokka-e est tel que la production n'arrive pas à suivre la demande. www.opel.be La Taycan (de 110.534 à 191.724 euros), le modèle qui a marqué les débuts de Porsche sur le marché de l'électrique il y a deux ans, est et reste le VE (véhicule 100% électrique) le plus impressionnant que nous avons testé. Ce n'est plus le seul. Porsche propose aujourd'hui une version d'entrée de gamme plus abordable avec deux roues motrices (86.000 euros et des poussières) ainsi que la Taycan Cross Turismo, version offroad de la berline électrique qui fera son apparition dans les show-rooms l'été prochain. Environ 97.000 euros pour une autonomie maximale de 456 km. www.porsche.be Difficile de faire la différence entre les Mini classiques et la Mini SE qui affiche une autonomie de 230 km et un prix de 33.100 euros. Elle est aussi branchée que ses petites soeurs et offre le même plaisir de conduite dynamique. www.mini.be Après un passage à vide de quelques années, Peugeot reprend le dessus et passe à la vitesse électrique supérieure. Depuis le lancement de la nouvelle 208, élue Voiture européenne de l'Année en 2020, chaque nouveau modèle est réalisé sur une plateforme permettant de le cloner dans une motorisation entièrement électrique. C'est déjà le cas de deux modèles: e-208 et e-2008, un SUV compact. Deux voitures très agréables à conduire sur une distance de 340 km, pour un prix inférieur à 29.000 euros et légèrement supérieur à 30.000 euros respectivement. La prochaine Peugeot électrique, la 308, sera un peu plus grande. www.peugeot.be Renault proposait sa voiture électrique Fluence ZE dès 2011, alors que le nom de Tesla était pour ainsi dire inconnu du grand public. En 2013, la gamme s'est enrichie de la jolie Zoe, un modèle du segment des citadines, toujours aussi populaire aujourd'hui. Elle a même remporté en 2020 le titre très convoité de la voiture électrique la mieux vendue en Europe. Disponible à partir de 24.400 euros, la Zoe, qui en est aujourd'hui à la troisième génération, affiche une autonomie de 390 km. Jusqu'à l'arrivée de la Spring de la marque soeur Dacia, Renault pouvait se vanter de proposer la voiture électriquela meilleur marché, à savoir la Twingo, construite en partenariat avec Daimler. Disponible au prix plancher de 19.750 euros, elle peut parcourir 190 km, une autonomie plus que suffisante pour une citadine ou une deuxième voiture familiale. www.renault.be Même si elle est très tendance, Smart n'a jamais remporté un franc succès commercial. Après moult tentatives de repositionnement de la marque, le groupe Daimler a pris une décision courageuse il y a trois ans: il ne fabriquera plus que des voitures électriques. Elles sont au nombre de trois aujourd'hui: la Fortwo coupé et cabrio, et la Forfour un peu plus grande. Au prix de 24.000, 27.000 et 24.500 euros respectivement. Le rayon d'action est celui d'une citadine classique: de 120 à 130 km. www.smart.com Tesla ne peut plus se contenter d'un plantureux monopole mais conserve son titre d'acteur incontournable sur le marché. D'autant que l'américain propose un écosystème avec son propre réseau de bornes de recharge rapide. La Model S, avec quoi tout a commencé, vient d'être reliftée. Il vous en coûtera 89.990 ou 149.990 euros, selon la version choisie (663 ou 837 km d'autonomie). La version particu- lièrement musclée, équipée de trois moteurs, déploie la puissance hallucinante de ...1.100 CV. En entrée de gamme, Tesla propose la Model 3, plus abordable, avec une autonomie de 448 km, au prix de 48.990 euros (sous le seuil psychologique des 50.000 euros). La gamme compte également deux SUV, la Model X (segment S, min. 99.990 euros, ) et la Model Y (segment 3, à partir de 63.000 euros). www.tesla.comI l y a deux ans, VW annon-çait sa grande offensive électrique qui se concrétise aujourd'hui. Après la présentation de l'ID l'an dernier, le constructeur de Wolfsburg lance aujourd'hui le SUV ID.4. L' ID.3 ne manque pas d'ambition: assurer la succession de la Coccinelle et de la Golf, deux modèles emblématiques de l'histoire de l'automobile. Autrement dit, voici la nouvelle voiture électrique du peuple. Telle est la mission de la version bas de gamme dont le lancement est prévu pour la fin 2021 et proposée à moins de 30.000 euros. Les versions avec une autonomie de 420 à 550 km sont d'ores et déjà disponibles aux prix de 35.000 à 49.500 euros. L'ID. 3 est une des voitures électriques les plus performantes à notre avis, avec un excellent niveau de confort et un plaisir de conduite indéniable. VW a profité du lancement de sa nouvelle flotte électrique pour inaugurer une nouvelle plateforme offrant un maximum de connectivité et de services. L' ID. 4, plus haute, plus grande (4,58 m) et plus spacieuse, coûte 47.000 euros min. Volkswagen promet une autonomie jusqu'à 520 km. www.volkswagen.be Skoda est sur le point de lancer l'Enyaq iV, construite sur la même plateforme que la toute nouvelle ID. 4 de Volkswagen et dotée des mêmes équipements, un des nombreux avantages des économies d'échelle. La branche tchèque du mégagroupe VW propose d'emblée plusieurs versions du SUV, avec une autonomie de 340 à 500 km, dans une fourchette de prix d'un peu moins de 40.000 à 50.000 euros. Son look n'est en rien comparable à celui de l'ID. 4, du fait notamment de son 'nez' caractéristique de la marque. La finition est particulièrement soignée. www.skoda.be Volvo a également annoncé son intention de passer prochainement au tout électrique. En attendant, le constructeur propose déjà un modèle 100% électrique très intéressant, la XC40 Recharge, équipée du même groupe motopropulseur que la Polestar 2 et capable de rouler 418 km. Nous avons particulièrement apprécié le mode 'pédale unique' qui permet de rouler longtemps sans vraiment appuyer sur le frein. Envie d'accélérer? Les 408 chevaux déploient toute la puissance nécessaire. Prix de base: 62.900 euros. Volvo est un constructeur suédois aux mains du chinois Geely. Construite dans l'usine Volvo de Gand, la XC40 a malgré tout un peu de sang belge dans les veines. www.volvo.be Un article de Joost Bolle.