Les contrôleurs ont pu attester de fraudes dans 161 cas. Il y a eu 292 visites de domicile en Flandre, 231 en Wallonie et seulement 14 à Bruxelles, sur lesquelles il n'y eu que 4 ou 5 refus de répondre aux contrôleurs, indique l'Onem. La mesure avait été controversée lors de son instauration. Elle vise les chômeurs soupçonnés de mentir à propos de leur composition de famille ou de leur domicile dans le but de recevoir de plus hautes allocations. Ils risquent alors de se faire contrôler de manière inopinée par des représentants de l'Onem. (Belga)

Les contrôleurs ont pu attester de fraudes dans 161 cas. Il y a eu 292 visites de domicile en Flandre, 231 en Wallonie et seulement 14 à Bruxelles, sur lesquelles il n'y eu que 4 ou 5 refus de répondre aux contrôleurs, indique l'Onem. La mesure avait été controversée lors de son instauration. Elle vise les chômeurs soupçonnés de mentir à propos de leur composition de famille ou de leur domicile dans le but de recevoir de plus hautes allocations. Ils risquent alors de se faire contrôler de manière inopinée par des représentants de l'Onem. (Belga)