Ne lui parlez pas de levées de fonds. Pour Cédric Donck, rien de tel qu'une croissance prudente et raisonnée, et un développement de start-up capables de générer des revenus dès le démarrage et même d'être rentables (ou ayant au moins atteint le break-even) dans les six premiers mois. C'est sur ce modèle que ce serial entrepreneur et ancien CEO de l'agence Tagora envisage le développement de start-up du numérique, un secteur dans lequel il est actif comme business angel depuis des années. Après avoir démarré comme investisseur indépendant, il s'est associé, en 2011, à Pierre-Alexandre Losson pour fonder Virtuology International et structurer ses investissements. Le premier détient 89 % du fonds et endosse le rôle de CEO tandis que le second, avec 11 %, prend le rôle de CTO.
...