La législation environnementale prévoit que la température moyenne sur 24 heures de l'eau de refroidissement rejetée dans l'Escaut ne dépasse pas les 32°C. "Comme nous approchions de cette limite, nous avons décidé de réduire de moitié la capacité de Doel 1 et 2 jusqu'à mercredi en matinée", précise la porte-parole de l'exploitant. Doel 3 et 4 ainsi que Tihange fonctionnent différemment et ne sont donc pas concernées. En France, malgré quatre dérogations accordées, 29 des 56 centrales sont indisponibles en raison de la chaleur. Ce qui pèse forcément sur le coût de l'électricité. (Belga)

La législation environnementale prévoit que la température moyenne sur 24 heures de l'eau de refroidissement rejetée dans l'Escaut ne dépasse pas les 32°C. "Comme nous approchions de cette limite, nous avons décidé de réduire de moitié la capacité de Doel 1 et 2 jusqu'à mercredi en matinée", précise la porte-parole de l'exploitant. Doel 3 et 4 ainsi que Tihange fonctionnent différemment et ne sont donc pas concernées. En France, malgré quatre dérogations accordées, 29 des 56 centrales sont indisponibles en raison de la chaleur. Ce qui pèse forcément sur le coût de l'électricité. (Belga)