La Commission avait estimé, fin janvier, que cette opération aurait conduit à une concurrence déloyale dans le secteur, poussant UPS à retirer son offre. "Nous allons en appel afin d'obtenir une évaluation plus précise de la concurrence sur le marché européen", a notamment expliqué une porte-parole du groupe.

La Commission avait estimé, fin janvier, que cette opération aurait conduit à une concurrence déloyale dans le secteur, poussant UPS à retirer son offre. "Nous allons en appel afin d'obtenir une évaluation plus précise de la concurrence sur le marché européen", a notamment expliqué une porte-parole du groupe.