Au travers de ces deux vagues de licenciements, ce sont 123 travailleurs au total qui perdront leur emploi et qui intégreront une cellule de reconversion spécialement mise en place Après l'annonce de la fermeture de Caterpillar Belgium, l'entreprise Yusen Logistics avait entamé une procédure de licenciement collectif fin 2016. Ralentie au départ par le manque d'informations provenant de Caterpillar Belgium, la procédure avait finalement abouti à un préaccord approuvé ensuite par le personnel, rassuré d'obtenir des indemnités extralégales.

Au travers de ces deux vagues de licenciements, ce sont 123 travailleurs au total qui perdront leur emploi et qui intégreront une cellule de reconversion spécialement mise en place Après l'annonce de la fermeture de Caterpillar Belgium, l'entreprise Yusen Logistics avait entamé une procédure de licenciement collectif fin 2016. Ralentie au départ par le manque d'informations provenant de Caterpillar Belgium, la procédure avait finalement abouti à un préaccord approuvé ensuite par le personnel, rassuré d'obtenir des indemnités extralégales.