La plateforme met en relation des vendeurs, principalement en Chine, avec des consommateurs étrangers. "Les conditions générales sont difficilement accessibles et très dispersées. Une partie seulement est disponible en français, le reste l'est en anglais", critique Test Achats dans un communiqué diffusé vendredi. Le site ne reprend en outre pas le droit de retour absolu qui permet à l'acheteur de retourner sa marchandise dans les 14 jours, sans justification. Test Achats a également demandé au SPF Économie d'intervenir et a averti le ministre des consommateurs, Kris Peeters. (Belga)

La plateforme met en relation des vendeurs, principalement en Chine, avec des consommateurs étrangers. "Les conditions générales sont difficilement accessibles et très dispersées. Une partie seulement est disponible en français, le reste l'est en anglais", critique Test Achats dans un communiqué diffusé vendredi. Le site ne reprend en outre pas le droit de retour absolu qui permet à l'acheteur de retourner sa marchandise dans les 14 jours, sans justification. Test Achats a également demandé au SPF Économie d'intervenir et a averti le ministre des consommateurs, Kris Peeters. (Belga)