L'entreprise THI Factory, le nom officiel de la compagnie, signe sa deuxième année d'affilée dans le rouge après la solide ardoise de 138 millions d'euros en 2020. La compagnie avait déjà indiqué que le nombre de voyageurs avait légèrement progressé de 2020 à 2021, passant de 2,5 à 2,7 millions. Le chiffre d'affaires avait aussi pris de la hauteur, grimpant de 191,7 millions à 242,3 millions d'euros l'an dernier. On est cependant loin des niveaux pré-coronavirus lorsque Thalys réalisait un chiffre d'affaires de 550 millions d'euros, pour un bénéfice de 36 millions d'euros et 7,85 millions de passagers transportés. "2021 a été une année très difficile en raison des nombreuses restrictions imposées par les autorités de différents États", a commenté un porte-parole. Le début 2022 a été rude également en raison de l'émergence du variant omicron du coronavirus. "Mais on assiste à un net rétablissement depuis avril et le plan de transport n'est pas loin de son niveau de 2019." Thalys entrevoit des signaux positifs pour l'été. "Les résultats commerciaux sont bons et les ventes continuent de progresser", poursuit le porte-parole. La compagnie de trains à grande vitesse fait cependant preuve d'une "grande prudence" concernant l'automne, craignant le retour du coronavirus. L'entreprise active en Belgique, en France, aux Pays-Bas et en Allemagne, est sur le point de fusionner avec sa cons?ur Eurostar. Les trains établiront des connexions entre la Belgique, la France et les Pays-Bas d'une part, et le Royaume-Uni d'autre part. Les résultats financiers de 2021 d'Eurostar n'étaient pas encore disponibles vendredi. (Belga)

L'entreprise THI Factory, le nom officiel de la compagnie, signe sa deuxième année d'affilée dans le rouge après la solide ardoise de 138 millions d'euros en 2020. La compagnie avait déjà indiqué que le nombre de voyageurs avait légèrement progressé de 2020 à 2021, passant de 2,5 à 2,7 millions. Le chiffre d'affaires avait aussi pris de la hauteur, grimpant de 191,7 millions à 242,3 millions d'euros l'an dernier. On est cependant loin des niveaux pré-coronavirus lorsque Thalys réalisait un chiffre d'affaires de 550 millions d'euros, pour un bénéfice de 36 millions d'euros et 7,85 millions de passagers transportés. "2021 a été une année très difficile en raison des nombreuses restrictions imposées par les autorités de différents États", a commenté un porte-parole. Le début 2022 a été rude également en raison de l'émergence du variant omicron du coronavirus. "Mais on assiste à un net rétablissement depuis avril et le plan de transport n'est pas loin de son niveau de 2019." Thalys entrevoit des signaux positifs pour l'été. "Les résultats commerciaux sont bons et les ventes continuent de progresser", poursuit le porte-parole. La compagnie de trains à grande vitesse fait cependant preuve d'une "grande prudence" concernant l'automne, craignant le retour du coronavirus. L'entreprise active en Belgique, en France, aux Pays-Bas et en Allemagne, est sur le point de fusionner avec sa cons?ur Eurostar. Les trains établiront des connexions entre la Belgique, la France et les Pays-Bas d'une part, et le Royaume-Uni d'autre part. Les résultats financiers de 2021 d'Eurostar n'étaient pas encore disponibles vendredi. (Belga)