Les offres d'emploi de cadres et dans les métiers de l'informatique, de l'hôtellerie et de la communication contiennent les plus fortes exigences en langues. Ainsi, 60% des offres dans l'hôtellerie réclament une connaissance du néerlandais et/ou de l'anglais. Les compétences linguistiques des demandeurs d'emploi ne rencontrent pas les exigences du marché, constate également le Forem. Ainsi, seulement 11% des demandeurs d'emploi wallons ont des connaissances en néerlandais et 25% en anglais. Des différences provinciales sont également pointées: 22% des demandeurs d'emploi du Hainaut ont des connaissances en néerlandais, anglais et/ou allemand pour 49% en Brabant wallon (26% en province de Namur, 32% à Liège et 35% en province de Luxembourg). (Belga)

Les offres d'emploi de cadres et dans les métiers de l'informatique, de l'hôtellerie et de la communication contiennent les plus fortes exigences en langues. Ainsi, 60% des offres dans l'hôtellerie réclament une connaissance du néerlandais et/ou de l'anglais. Les compétences linguistiques des demandeurs d'emploi ne rencontrent pas les exigences du marché, constate également le Forem. Ainsi, seulement 11% des demandeurs d'emploi wallons ont des connaissances en néerlandais et 25% en anglais. Des différences provinciales sont également pointées: 22% des demandeurs d'emploi du Hainaut ont des connaissances en néerlandais, anglais et/ou allemand pour 49% en Brabant wallon (26% en province de Namur, 32% à Liège et 35% en province de Luxembourg). (Belga)