A ces débrayages déjà décidés s'ajouteront en principe d'autres fermetures selon la CSC. D'après le syndicat chrétien, toutes les régions sont concernées. Selon le Setca, aucun magasin intégré n'ouvrira ses portes à Bruxelles mardi. Lundi matin, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, la direction du groupe a annoncé un plan de restructuration avançant notamment le chiffre de 450 suppressions d'emplois, soit un peu moins de 20% du personnel. Une nouvelle organisation du travail a également été présentée, prévoyant la suppression du quart d'heure payé, la polyvalence des tâches et l'ouverture des magasins le dimanche. (Belga)