Post NL avait prévu un chèque de 130 à 150 millions d'euros pour s'offrir son seul concurrent à l'échelle nationale. Les parties en appellent désormais au ministère de l'Economie, qui a la possibilité de surmonter la décision du gendarme de la concurrence. (Belga)