Les transactions des deux prochains samedi avant Noël seront gratuites et les petits commerçants auront accès gratuitement au système "Tina", ce qui représente une compensation de 5 millions d'euros.

Worldline avait déclaré au lendemain de la panne que celle-ci était due à "une défaillance matérielle exceptionnelle". Le SNI avait évalué la perte pour les commerçants à 51 millions d'euros. Pour compenser cette perte, les commerçants seront dispensés de payer les frais de transaction Bancontact le samedi 20 décembre 2014 et le samedi 19 décembre 2015.

De plus, les petits commerçants auront accès gratuitement durant un an au système de secours Tina, un module installé sur le terminal. Enfin, en cas de panne, Worldline s'engage, d'ici fin 2015 au plus tard, à permettre au commerçant concerné de basculer vers un serveur de secours.

"La compensation de 5 millions d'euros couvre les dommages subis par les commerçants de façon adéquate", estiment les trois organisations. Worldline, de son côté, ne confirme pas le montant de 5 millions d'euros et évoque un "investissement destiné à renforcer la confiance dans l'avenir du système de paiement électronique". Les deux samedi 'gratuits' sont décrits comme "une action promotionnelle".

Les transactions des deux prochains samedi avant Noël seront gratuites et les petits commerçants auront accès gratuitement au système "Tina", ce qui représente une compensation de 5 millions d'euros. Worldline avait déclaré au lendemain de la panne que celle-ci était due à "une défaillance matérielle exceptionnelle". Le SNI avait évalué la perte pour les commerçants à 51 millions d'euros. Pour compenser cette perte, les commerçants seront dispensés de payer les frais de transaction Bancontact le samedi 20 décembre 2014 et le samedi 19 décembre 2015. De plus, les petits commerçants auront accès gratuitement durant un an au système de secours Tina, un module installé sur le terminal. Enfin, en cas de panne, Worldline s'engage, d'ici fin 2015 au plus tard, à permettre au commerçant concerné de basculer vers un serveur de secours. "La compensation de 5 millions d'euros couvre les dommages subis par les commerçants de façon adéquate", estiment les trois organisations. Worldline, de son côté, ne confirme pas le montant de 5 millions d'euros et évoque un "investissement destiné à renforcer la confiance dans l'avenir du système de paiement électronique". Les deux samedi 'gratuits' sont décrits comme "une action promotionnelle".