"Grâce à des montages financiers opaques et des sociétés-écrans, les multinationales parviennent à dissimuler leurs bénéfices et leurs revenus, au point que certaines d'entre elles ne paient que 0,01% d'impôt, alors que le taux officiel est de 33,99% en Belgique", relève le RJF, qui a choisi comme slogan pour cette action "Ils profitent: vous payez!!". Par cette action, le RJF réclame "plus de transparence, première étape indispensable dans la lutte contre l'évasion fiscale". Le Tax Justice Day est né il y a sept ans en rapport avec la journée de libération fiscale, premier jour de l'année à partir duquel les contribuables d'un pays ont accumulé suffisamment d'argent pour pouvoir payer leurs taxes et peuvent commencer à travailler pour eux-mêmes. Le RJF, créé en 1998, rassemble des associations telles qu'ATTAC, le CNCD 11.11.11, Oxfam Solidarité et le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté ainsi que les syndicats CSC, FGTB et CGSLB. (Belga)

"Grâce à des montages financiers opaques et des sociétés-écrans, les multinationales parviennent à dissimuler leurs bénéfices et leurs revenus, au point que certaines d'entre elles ne paient que 0,01% d'impôt, alors que le taux officiel est de 33,99% en Belgique", relève le RJF, qui a choisi comme slogan pour cette action "Ils profitent: vous payez!!". Par cette action, le RJF réclame "plus de transparence, première étape indispensable dans la lutte contre l'évasion fiscale". Le Tax Justice Day est né il y a sept ans en rapport avec la journée de libération fiscale, premier jour de l'année à partir duquel les contribuables d'un pays ont accumulé suffisamment d'argent pour pouvoir payer leurs taxes et peuvent commencer à travailler pour eux-mêmes. Le RJF, créé en 1998, rassemble des associations telles qu'ATTAC, le CNCD 11.11.11, Oxfam Solidarité et le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté ainsi que les syndicats CSC, FGTB et CGSLB. (Belga)