Apple a conclu entre 1991 et 2007 des accords avec le fisc irlandais, où le groupe à la pomme a établi le siège central de ses activités européennes. Cette domiciliation fiscale irlandaise a permis à Apple de payer des montants d'impôts réduits sur ses revenus en Europe. En échange, le groupe a créé de nombreux emplois sur l'île. Des analystes s'attendent depuis un certain temps à ce qu'Apple doive s'acquitter à un moment donné d'une amende de plusieurs milliards. Apple avait lui-même déjà laissé entendre que l'enquête de la Commission européenne à son sujet pourrait résulter en une charge financière.