"Dès le début de la crise sanitaire, la FGTB a à plusieurs reprises exigé des mesures appropriées pour garantir la sécurité des aide-ménagères qui passent de domicile en domicile, sans protection spécifique. A chaque confinement, c'est-à-dire à trois reprises, nous avons réclamé la fermeture du secteur, en vain." La FGTB invite les autorités à s'expliquer sur le maintien de l'activité des titres-services en plein coeur de la crise sanitaire. "Nous demandons aussi au ministre de l'Emploi Pierre-Yves Dermagne de donner immédiatement aux travailleuses des titres-services le droit inconditionnel de quitter le lieu de travail si elles estiment ne pas être en sécurité, avec maintien du salaire à 100%. Et nous exigeons aussi que la nouvelle mesure visant à fournir des masques chirurgicaux aux aide-ménagères soit mise en ?uvre sur-le-champ", conclut l'organisation de défense des travailleurs. (Belga)

"Dès le début de la crise sanitaire, la FGTB a à plusieurs reprises exigé des mesures appropriées pour garantir la sécurité des aide-ménagères qui passent de domicile en domicile, sans protection spécifique. A chaque confinement, c'est-à-dire à trois reprises, nous avons réclamé la fermeture du secteur, en vain." La FGTB invite les autorités à s'expliquer sur le maintien de l'activité des titres-services en plein coeur de la crise sanitaire. "Nous demandons aussi au ministre de l'Emploi Pierre-Yves Dermagne de donner immédiatement aux travailleuses des titres-services le droit inconditionnel de quitter le lieu de travail si elles estiment ne pas être en sécurité, avec maintien du salaire à 100%. Et nous exigeons aussi que la nouvelle mesure visant à fournir des masques chirurgicaux aux aide-ménagères soit mise en ?uvre sur-le-champ", conclut l'organisation de défense des travailleurs. (Belga)