L'usine de Gand avait déjà été incapable de fonctionner pendant trois jours cette semaine, car l'assemblage des voitures à haute technologie nécessite de nombreuses puces informatiques. Les livraisons de puces électroniques stagnent à l'échelle mondiale. Plusieurs constructeurs automobiles ont également dû adapter leur production et leur organisation du travail à la faible quantité de puces disponibles. (Belga)

L'usine de Gand avait déjà été incapable de fonctionner pendant trois jours cette semaine, car l'assemblage des voitures à haute technologie nécessite de nombreuses puces informatiques. Les livraisons de puces électroniques stagnent à l'échelle mondiale. Plusieurs constructeurs automobiles ont également dû adapter leur production et leur organisation du travail à la faible quantité de puces disponibles. (Belga)