"Cet écosystème pour l'hydrogène, le CO2 et la chaleur est une nouvelle étape dans la transition énergétique et la réduction des émissions de CO2 dans la partie belge de la zone portuaire de North Sea Port. En leur qualité respective de ministre compétente en la matière, d'entreprise portuaire, d'entreprise d'infrastructures gazières et d'acteur industriel, ces parties unissent leurs forces et leur expertise pour ouvrir résolument la voie à la neutralité carbone dans la région et dans tout le pays", précise Fluxys. "À la suite de l'accord conclu aujourd'hui, l'hydrogène n'est plus un rêve lointain, mais une réalité tangible. Son emplacement unique, au c?ur de l'Europe, situé à un croisement énergétique au milieu de divers pôles industriels, fait de la Belgique un pays idéal pour exploiter pleinement les atouts de l'hydrogène. La Belgique compte un grand nombre d'industries lourdes, responsables de près de 30% des émissions totales de CO2, et c'est précisément ce secteur qui est le mieux placé pour passer à l'hydrogène pour la production, entre autres, d'acier décarboné ou vert. L'hydrogène vert joue un rôle crucial sur la voie vers une économie neutre en carbone", a commenté la ministre de l'Energie Tinne Van der Straeten. (Belga)

"Cet écosystème pour l'hydrogène, le CO2 et la chaleur est une nouvelle étape dans la transition énergétique et la réduction des émissions de CO2 dans la partie belge de la zone portuaire de North Sea Port. En leur qualité respective de ministre compétente en la matière, d'entreprise portuaire, d'entreprise d'infrastructures gazières et d'acteur industriel, ces parties unissent leurs forces et leur expertise pour ouvrir résolument la voie à la neutralité carbone dans la région et dans tout le pays", précise Fluxys. "À la suite de l'accord conclu aujourd'hui, l'hydrogène n'est plus un rêve lointain, mais une réalité tangible. Son emplacement unique, au c?ur de l'Europe, situé à un croisement énergétique au milieu de divers pôles industriels, fait de la Belgique un pays idéal pour exploiter pleinement les atouts de l'hydrogène. La Belgique compte un grand nombre d'industries lourdes, responsables de près de 30% des émissions totales de CO2, et c'est précisément ce secteur qui est le mieux placé pour passer à l'hydrogène pour la production, entre autres, d'acier décarboné ou vert. L'hydrogène vert joue un rôle crucial sur la voie vers une économie neutre en carbone", a commenté la ministre de l'Energie Tinne Van der Straeten. (Belga)