Le bateau peut normalement accueillir environ 4.500 passagers, mais seules quelque 650 personnes y ont embarqué pour cette croisière. Ce sont tous des travailleurs de Royal Caribbean qui se sont portés volontaires pour le voyage et qui ont été autorisés à emmener un invité. Toutes les personnes à bord doivent être vaccinées contre le coronavirus. La pandémie de coronavirus a durement touché le secteur des croisières et les navires ont dû jeter l'ancre dans des ports du monde entier. Les entreprises ont subi des milliards de pertes alors que les États-Unis sont le premier marché mondial pour les croisières. (Belga)

Le bateau peut normalement accueillir environ 4.500 passagers, mais seules quelque 650 personnes y ont embarqué pour cette croisière. Ce sont tous des travailleurs de Royal Caribbean qui se sont portés volontaires pour le voyage et qui ont été autorisés à emmener un invité. Toutes les personnes à bord doivent être vaccinées contre le coronavirus. La pandémie de coronavirus a durement touché le secteur des croisières et les navires ont dû jeter l'ancre dans des ports du monde entier. Les entreprises ont subi des milliards de pertes alors que les États-Unis sont le premier marché mondial pour les croisières. (Belga)