Conclue 15 jours après l'annonce de la fermeture des écoles et de l'horeca, l'enquête fait état d'une réduction du chiffre d'affaires de 50,3 %. Une baisse liée à une chute de la demande et du nombre de ...

Conclue 15 jours après l'annonce de la fermeture des écoles et de l'horeca, l'enquête fait état d'une réduction du chiffre d'affaires de 50,3 %. Une baisse liée à une chute de la demande et du nombre de collaborateurs disponibles. Ce chiffre d'affaires " ajusté " évolue évidemment différemment suivant le secteur d'activité : il est ainsi de 7 % dans l'aéronautique, de 15,2 % dans l'industrie manufacturière mais de 66,1 % dans le numérique et les télécoms et de 73,2 % dans le secteur des matériaux où il est difficile d'arrêter la production sans endommager l'outil. Chez les membres d'Agoria, l'absentéisme atteint à peine 10 %. Les absences liées au confinement des enfants ne représentent qu'un 1,6 % du personnel. Le télétravail a doublé dans le secteur depuis le confinement : il est passé de 33 % des collaborateurs à 62 % aujour-d'hui. Quant au chômage temporaire, il concerne 50 % des employés. Avec de fortes variations : 80 % dans l'industrie manufacturière mais 7 % dans le numérique et les télécoms.