En avril, mai et juin, Tesla a en effet réalisé un bénéfice de 2,26 milliards de dollars (2,22 milliards d'euros), contre 1,14 milliard de dollars sur ces mêmes trois mois en 2021. Par rapport au premier trimestre, le bénéfice est cependant beaucoup plus faible: il avait alors été de 3,3 milliards de dollars. Les résultats du deuxième trimestre sont néanmoins nettement meilleurs que ce que les analystes avaient prévu. En raison de la pandémie de coronavirus, Tesla a dû arrêter temporairement la production en Chine. En outre, les pénuries de composants persistent. Cela a eu un impact sur les livraisons. Le constructeur de voitures électriques avait d'ailleurs déjà déclaré que le nombre de voitures livrées au cours de la dernière période de référence était inférieur à celui des trois premiers mois. Près de 255.000 véhicules l'ont ainsi été entre avril et juin, soit près d'un cinquième de moins qu'au cours des trois premiers mois. C'est la première fois en deux ans qu'il y a eu une baisse. Par rapport à l'année dernière, les livraisons ont toutefois augmenté de plus d'un quart. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre s'est élevé à 16,93 milliards de dollars, soit une augmentation de 41,6% par rapport aux 12 milliards d'il y a un an. Une performance qui déçoit toutefois les analystes. Au premier trimestre, les ventes avaient atteint 18,8 milliards de dollars. Tesla a confirmé ses prévisions et s'attend à un second semestre "record". (Belga)

En avril, mai et juin, Tesla a en effet réalisé un bénéfice de 2,26 milliards de dollars (2,22 milliards d'euros), contre 1,14 milliard de dollars sur ces mêmes trois mois en 2021. Par rapport au premier trimestre, le bénéfice est cependant beaucoup plus faible: il avait alors été de 3,3 milliards de dollars. Les résultats du deuxième trimestre sont néanmoins nettement meilleurs que ce que les analystes avaient prévu. En raison de la pandémie de coronavirus, Tesla a dû arrêter temporairement la production en Chine. En outre, les pénuries de composants persistent. Cela a eu un impact sur les livraisons. Le constructeur de voitures électriques avait d'ailleurs déjà déclaré que le nombre de voitures livrées au cours de la dernière période de référence était inférieur à celui des trois premiers mois. Près de 255.000 véhicules l'ont ainsi été entre avril et juin, soit près d'un cinquième de moins qu'au cours des trois premiers mois. C'est la première fois en deux ans qu'il y a eu une baisse. Par rapport à l'année dernière, les livraisons ont toutefois augmenté de plus d'un quart. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre s'est élevé à 16,93 milliards de dollars, soit une augmentation de 41,6% par rapport aux 12 milliards d'il y a un an. Une performance qui déçoit toutefois les analystes. Au premier trimestre, les ventes avaient atteint 18,8 milliards de dollars. Tesla a confirmé ses prévisions et s'attend à un second semestre "record". (Belga)